• Benoit Renart

Quels sont les nouveaux défis des RP ?

Dernière mise à jour : 25 mars 2020

Que vaut en 2020 une retombée dans le JT de 20h de TF1 ? Une chronique sur RTL ? Ou encore une parution dans un quotidien régional ? Autant le dire d’emblée, l’impact brut est moindre qu’il y a 10 ans. Mais l’influence des médias demeure dans le mix marketing. Si les téléspectateurs sont moins nombreux au rendez-vous le soir en mangeant, ils demeurent pour autant attentifs à l’actualité, et ce de manière plus régulière et tout au long de la journée.


Les lignes de concurrence entre les médias disparaissent petit à petit


Un interview choc dans la Matinale d’Europe 1 est désormais relayée largement par d’autres médias. Le circuit unique d’information a disparu au profit d’une prolifération plus multiple et plus engagée.


Prenons l’exemple du projet d’entreprise mené en ce moment par Hubert Motte, "la Vie est Belt". Les médias de proximité basés en Hauts-de-France relaient dans un premier temps l’initiative, une belle histoire entrepreneuriale qui est en train de se jouer à BlancheMaille, au sein des anciens locaux de la Redoute, transformés depuis peu en pépinière à start-up. Puis les internautes relaient les articles et en parallèle leur enthousiasme auprès de leurs communautés de proximité. Le bruit court sur Internet et les réseaux sociaux comme quoi un jeune homme recycle des pneus de vélo pour fabriquer des ceintures. Le média Brut s’intéresse de près au projet. Près de 2 millions de vues. De quoi attirer de nouveaux consommateurs et permettre au jeune créateur d’accélérer le développement de sa marque. Puis c’est au tour de M6. Dans le cadre du troisième épisode de l’émission « qui veut être mon associé », le story-telling de Hubert Motte séduit les nouveaux business angels du paf qui lui proposent d’investir 60 000 €. Nouvel éclat sur les réseaux sociaux, démultiplié après avoir annoncé son refus d’engranger l’argent. Voilà l’exemple d’une nouvelle manière de traiter l’information et, pour une entreprise, de se valoriser médiatiquement.


Côté agence de RP, l’heure de "vendre" des communiqués de presse aux clients est révolu


Place à l’idée, au concept. D’ailleurs, une grande majorité de clients ne vient plus pour une opération traditionnelle de RP, mais plutôt pour exposer une problématique de communication à laquelle une agence de RP pourrait répondre. L’outil n’est au cœur du game, mais plutôt la méthodologie de penser la stratégie de communication. Les annonceurs sont conscients que, plus que le produit en lui-même, c’est l’art de le raconter et de valoriser son story-telling sur plusieurs canaux qui permettront de créer de la valeur médiatique.


Le journaliste, au travers de la notoriété de son média, est devenu un influenceur puissant et respecté, garant d’une parole sûre


Dans un monde où les fake news prédominent, le journaliste et le média sont devenus des points d’ancrage de rassurance. La proximité est au cœur des stratégies de RP. Convaincre un journaliste de parler de telle ou telle actualité relève d’une expertise fine : la connaissance de ses centres d’intérêt, de la ligne éditoriale de son média, la nécessité de proposer des sujets sur-mesure et individualisés. Proximité et bon sens pour révéler influence et réputation.



Et dans un monde engagé, où des organisations partisanes de consom’acteurs rythment le quotidien des médias, il est évident que les agences de RP doivent cautionner une stratégie de transparence vis-à-vis de leurs clients. Fini le temps du « je suis le premier », « je suis le leader », « mon produit c’est le meilleur »… Il faut prouver ses dires. La mission des professionnels des RP est de créer des leviers de rassurance et apporter un discours de preuve. Liebig annonce que sa soupe est désormais moins salée ? Il y a encore 5 ans, ce spot publicitaire aurait pu suffire. Désormais, il faut inviter les influenceurs médiatiques et leur délivrer des éléments de preuves concrets, pour cautionner ce spot publicitaire.


Encore plus qu’avant, les RP sont au cœur des stratégies de marketing et de communication.

9 vues0 commentaire